Une protection pour l’artillerie

Un abri-traverse sépare deux plates-formes d’artillerie. Il abrite les servants des canons en cas de tir ennemi intense, les fantassins (chargés de la défense rapprochée du Fort de Vézelois) et une petite réserve de munitions pour les canons des plates-formes voisines.

Les soldats accèdent à la plate-forme d’artillerie par un étroit boyau (dit “bras de traverse”).